Une semaine de marche vers Paris

Voici quelques nouvelles de nos marcheurs. Ils sont ce soir, 10 octobre, chez Françoise et Pascal, à Pontigny, à 20 km au nord d’Auxerre.

Si vous découvrez leur projet, lisez d’abord ce billet : http://jautre.com/marche-lyon-paris/

route_de_Paris
De gauche à droite, Lucienne qui les a rejoint à Chalon, Jean-Marie et Anne

Pourquoi marchent-ils ?

Aimée, Alain, Lucienne , Doris,  Anne et Jean-Marie marchent tous ensemble, jour après jour.
Pour Aimée, Alain, Lucienne et Doris c’est une grande première. Anne et Jean-Marie ont davantage l’habitude.
Ensemble ils marchent pour affirmer une solidarité et un combat, fièrement annoncé par leur teeshirt « STOP Pauvreté ».

22405820_1878431878835636_2047136758795658592_n

22140951_1961067327492696_7893323660820330267_n

Même si le froid parfois, oblige à le cacher

DLmHZEuXUAEwjLE

De la souffrance et de la solidarité

Non ce n’est pas facile tous les jours… Le genou de l’une l’oblige à ne faire que des demi-étapes, tandis que la cheville de l’autre lui donne bien des soucis… Tous ont des moments de fatigue bien compréhensifs.

22310384_1878431872168970_1739147207172353299_n

Il faut alors se réorganiser, et c’est aussi un grand coup de chapeau à tous ces amis qui à chaque étape viennent les soutenir, modifient les plannings pour s’adapter aux limites des corps.

Par exemple demain ils vont faire une pause. Ce n’était pas prévu. Mais après tout, le tour de France aussi à des jours de repos 😉
Mais c’est possible aussi  parce que ceux qui les hébergent ce soir s’adaptent à cette nouvelle situation. Et que ceux qui attendent la prochaine étape jouent aussi le jeu…

Un autre symbole fort de cette solidarité en marche…

Mais en même temps c’est l’occasion de s’interroger. Car la souffrance va ici avec la
détermination. Jean-Marie résume bien la question :

« Je trouve que dans cette marche, plusieurs d’entre nous font preuve d’une grande détermination, d’une grande volonté, pour marcher et porter un sac à dos malgré la douleur. Ils pourraient arrêter, mais ils continuent.

Souvent, en nous regardant marcher, je rêve que nous tous, en tant que société, sachions reconnaître cette force qui existe en chaque personne, à faire confiance à cette force et à nous appuyer dessus pour permettre à chacune et chacun d’atteindre ce qu’elle souhaite dans le domaine du travail, de la formation ou de la famille. »

Cet après-midi, dans une rencontre dans un café associatif d’Auxerre, Lucienne disait que pour elle cette marche était un signe pour tous ceux qui disent trop souvent que les
personnes qui connaissent une vie difficile ne sont pas capables de ceci ou cela. C’est pour cela qu’elle tenait à la faire, pour montrer qu’elle et d’autres étaient au contraire capables alors que beaucoup pensaient que cette marche représentait quelque chose d’inaccessible pour eux.

C’est tout le sens de notre combat ! Sans nier les difficultés, il s’agit de proclamer le
courage et de s’appuyer dessus pour obliger la société à changer…

Mais aussi de la joie

Elles ont l’air en forme  non ?

22228627_1962085404057555_6556954921063810319_n

Et on ne perd pas le sourire…

20171010_144645

Ensemble on se soutient

22308627_1962583680674394_6889504788159555550_n

Des rencontres, des découvertes…

Un magnifique accueil par des membres ou des amis d’ATD Quart Monde, tout le long du parcours…

20171009_122350

Ah la campagne…!  Cela change des chats et des chiens de la ville…;-)

22365409_1963376897261739_4359916927199514174_n

Après l’agriculture,… la culture

DLyCumJW4AEJ-GZ

Ici on visite Tournus…

20171006_102654

Un moment de pause méditative…

22365553_1878926675452823_6475407220061332252_n

Quand la doyenne retombe en enfance…

22406343_1878761382136019_1773552355563712235_n

Mais on n’est pas là seulement pour marcher, n’est-ce pas.
C’est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et d’expliquer notre combat.

20171006_195744

Parfois cela donne lieu à de vrais débats d’ailleurs.
Anne m’écrit dans un mail que je viens de recevoir  :

« Ce soir nous sommes allés dans un café associatif, où le mot « quart monde » a fait débat : est ce une étiquette de plus pour discriminer ?…

Je suis sûr, amis lecteurs, que  vous avez envie de leur conseiller de lire ce billet et ses commentaires :
–> http://jautre.com/quart-monde-drapeau/

Et chaque jour… Ils repartent…

Un coup d’œil au plan

20171005_145106

Et on y va…

DLmHaPlXcAAFw3W

Bonne route les amis… et à bientôt à Paris, pour le village des initiatives… On y sera aussi !

Michel Lansard

 

PS : et chaque jour ils ont le souci de nous partager la journée…
Par SMS, Twitter, Facebook, courriel ou téléphone… du moins quand le réseau de la « France profonde » leur permet de le faire. Même si parfois il faut que l’une ou l’autre prenne de la hauteur pour avoir ce foutu réseau…

20171009_184411

Hâte de savoir la suite ? C’est par ici :
–>  http://jautre.com/ils-sont-bien-arrives/

9 réflexions au sujet de « Ils marchent toujours »

  1. Bonjour Lucienne
    Oui c’est possible bien sur. Il y a de temps en temps un ou une invité(e) qui écrit un article ou accepte de publier ici un de ses écrits. Alors vas-y, envoie moi ce que tu veux par mail et on en fait un article…
    Michel

  2. Je reviens, car j’aimerai bien écrire un petit article sur cette aventure, et qu’il puisse être sur ce blog. Est ce possible?

  3. De retour à la maison, je peux dire que cette expérience fut encore un évènement historique que nous ne sommes pas près d’oublier.

  4. Je suis émue de voir ce que vous avez fait, de votre force et de votre détermination, de la beauté de votre initiative. Merci vraiment.

    M-A

  5. « Souvent, en nous regardant marcher, je rêve que nous tous, en tant que société, sachions reconnaître cette force qui existe en chaque personne, à faire confiance à cette force et à nous appuyer dessus pour permettre à chacune et chacun d’atteindre ce qu’elle souhaite dans le domaine du travail, de la formation ou de la famille. « 

    Enseignant à la retraite depuis 2002, je donne toujours des animations en classe à partir du conte écrit par les enfants du Burkina Faso « et l’on chercha la Tortue »
    Je suis toujours étonné par la prise de parole des plus faibles de la classe.
    Un gosse de CM2 : « d’un côté le respect et le bonheur, de l’autre la honte et le malheur« .

    Bonne marche et à bientôt

  6. Super de voir vos sourires malgré les difficultés ! Que de rencontres… et de partage. Je pense que les gens croisés n’oublieront pas de sitôt des personnes qui disent « Stop pauvreté ». Plein de bises dans l’attente de vous voir tous les 6 à Paris !

  7. Bravo les marcheurs! Vous allez y arriver, on est avec vous!! Et d’ores et déjà félicitations pour ce très beau défi ! À très bientôt

  8. Génial votre projet! Vous êtes au top, vraiment!!! Un grand bravo d’oser! Et que cette route soit faite de joie, bonne humeur, et porteuse de fruits pour notre projet commun!!!
    Je vous envoie de la force, du courage, et des biscotos dans les mollets!!!
    Et bonne journée de repos bien mérité quand même!!! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *