Archives pour la catégorie Psychologie, Développement…

Changer son regard sur les hommes pour voir le monde autrement

Agronome de formation ayant vécu en Algérie et au Gabon, consultant spécialisé dans les relations interculturelles, Clair Michalon a effectué des missions et des observations dans près de soixante pays depuis quarante ans.

J’ai  retrouvé avant-hier cette conférence dans le cadre desTEDx. Je l’avais bien apprécié déjà la première fois il y a quelques années. Je vous la partage. Ne manques pas la fin…

Conversation avec Gérald Bronner : ce n’est pas la post-vérité qui nous menace, mais l’extension de notre crédulité

Post vérité et crédulité

Monique Hirschhorn, Université Paris Descartes – USPC

Entretien avec Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’université Paris Diderot, auteur de plusieurs ouvrages sur les croyances collectives et la cognition dont notamment « L’empire des croyances » (PUF, 2003), « La pensée extrême : comment des hommes ordinaires deviennent des fanatiques » (Denoël 2009) et « La démocratie des crédules » (PUF, 2013). Continuer la lecture de [Invité] Post-vérité et crédulité 

[Invité] Au bout de combien de temps est-on vraiment en retard ?

Erin Meyer, INSEAD

Notre auteur, Américaine installée en France depuis 17 ans, est professeur de management et spécialiste des différences culturelles d’un pays à l’autre. Ses travaux, fondés sur des études d’anthropologues et de psychologues, montrent à quel point un Français, un Allemand et un Brésilien voient, derrière les mots « arriver en retard », des réalités bien différentes. Dans son livre « La carte des différences culturelles : 8 clés pour travailler à l’international » (Editions Diateino), elle explique comment décoder les étranges comportements des étrangers… et ne froisser personne.

Continuer la lecture de [Invité] Quand est on en retard ? 

[Invité] Les préjugés nous collent à la peau, mais tout n’est pas écrit…

Caitlin Millett, Pennsylvania State University

Les humains sont des créatures sociales très perfectionnées. Nos cerveaux nous ont permis de survivre et de prospérer au milieu d’environnements sociaux complexes. Ainsi, les comportements et les émotions qui nous permettent d’évoluer au sein de notre sphère sociale sont enracinés au sein d’un réseau de neurones à l’intérieur de nos cerveaux. Continuer la lecture de [Invité] Les préjugés nous collent à la peau, mais tout n’est pas écrit…